Un nouveau village à colladère

Le vendredi 03 mai, le MPP a fait la distribution de maisons à Colladère à dix familles victimes du terrible séisme du 12 janvier. Ces familles viennent, en grande partie, du sud.

Vilgar Jacques, du MPP, a procédé, ce weekend à la remise des clés 20. de 10 maisons à 10 familles sans-abris suite au séisme du 12 janvier 2010. Le MPP compte son quatrième village écologique dans la ferme de Colladère, au Plateau Central (environ 13 km au nord de Hinche). Ces maisons sont strictement réservées aux sans-abris venant de tous les départements, sauf du centre car nous pensons qu’ils ont déjà une famille pour les accueillir. En arrivant, on a remis aux familles la clé et un kit alimentaire pour assurer leur survie pendant trois mois en attendant que leurs récoltes soient prêtes.

15.Le directeur exécutif du MPP, Chavannes Jean-Baptiste, critique les autorités haïtiennes pour avoir fait bâtir de « petites cages » pour les sinistrés et non des maisons. Il préconise la mise en place d’une politique de logement répondant aux grands principes du droit humanitaire (selon Alterpress).

Habiter le village, c’est adhéré à la politique du Mouvement des Paysans de Papaye qui n’est autre que l’attachement profond de l’individu à l’environnement. Cela veut dire que chaque famille doit s’engager dans une campagne sans relâche de reboisement et de production des fruits dont ils en auront besoin.

Pourquoi construire des villages écologiques  ?
Cette politique s’inscrit dans le cadre d’une lutte pour la réforme agraire intégrale menée par le MPP et ses partenaires. L’idée centrale de cette politique c’est l’agriculture biologique qui contribuera au refroidissement de la planète.

Portfolio

  • 05.

Voir aussi