Organisation

Le seul moyen pour les paysans de changer leurs conditions de vie est de s’organiser. « S’organiser ou mourir », voici la devise du Mouvement Paysan de Papaye.


La base du MPP est le groupement. Il constitue le fondement, la raison d’être même de l’organisation.
Depuis plus de 30 ans le MPP a formé des organisateurs pour lui-même mais aussi pour d’autres institutions à travers tout le pays. Le rôle de ces organisateurs est de former les paysans à se structurer en groupes communautaires de 12 personnes : un groupement, qui se réunit une fois par semaine.
Le groupement est un cadre dans lequel les paysans reçoivent une formation à plusieurs niveaux : ils apprennent des techniques agricoles, des principes de santé de base, mais aussi à connaître leurs droits, les principes de leadership, et comment prendre en charge leur propre destinée.

Plusieurs groupements (7 au moins) dans une localité forment l’assemblée locale. L’assemblée locale se réunit une fois par mois.
Plusieurs assemblées locales (4 au moins) forment une assemblée de zone. L’assemblée de zone se réunit une fois tous les 3 mois.
L’ensemble des assemblées de zone forment l’assemblée générale du MPP. Cette assemblée se réunit chaque année. Elle est composée principalement des délégués des assemblées locales qui envoie chacune 3 membres dont 1 homme, 1 femme et 1 jeune.

Tous les 5 ans, l’assemblée générale se transforme en congrès du MPP. L’assemblée générale et le congrès constituent les instances suprêmes du MPP. Cette année, le congrès a une importance capitale : le MPP fête ses 40 ans d’existence et de lutte.