Les paysans disent non à l’offensive des transnationales

Mardi 5 juin 2012, à l’occasion de la Journée mondiale de l’environnement, 12000 paysannes et paysans haïtiens sont descendus dans les rues de Hinche, chef-lieu du département du Centre, pour manifester leur mécontentement contre les transnationales.

« Rebati anviwonman se kore agrikilti lakay » (Rebâtir l’environnement, c’est supporter l’agriculture locale) a été le thème retenu cette année pour commémorer la Journée mondiale de l’environnement par le Mouvement Paysan de Papaye (MPP). Plusieurs plates-formes et mouvements sociaux comme notre partenaire le Mouvement des sans terre (Brésil), ont participé à la marche contre les multinationales.

Départ à 11h du centre de formation de cadres paysans du MPP, les manifestants ont marché des heures pour dire non au capitalisme vert, aux semences hybrides et à la production d’agrocarburant. Ils ont symbolisé les funérailles des multinationales en enterrant un cercueil dans lequel était déposé les noms des entreprises d’agrobusiness.

En fin de journée, sur la place de la ville, le MPP a profité de la célébration de cette journée pour organiser une exposition de produits locaux ainsi qu’une distribution de semences organiques et de plantules.

Voir aussi