Le CIEDEL en partenariat avec FdH, AVSF et le MPP a réalisé 5 jours de formation sur l’ingénierie de formation au MPP

Dans le cadre d’un partenariat entre Frères des Hommes, AVSF (Agronomes et Vétérinaires Sans Frontières), le CIEDEL (Centre International d’Étude pour le Développement Local) et le MPP (Mouvement Paysans de Papaye), une formation s’est déroulée à partir du lundi 9 février au Sant Lakay du MPP.

Pascale VINCENT, est une anthropologue (science qui étudie le comportement de l’homme) et juriste française, membre du CIEDEL. Elle est venue au MPP pour assurer une formation action de 5 jours sur l’ingénierie de formation. Ce sont 9 participants, 8 membres de l’équipe de formateurs du MPP dans le domaine de l’agroécologie et de la formation pour le changement social, ainsi que Sarah, volontaire française pour FdH auprès du MPP, qui ont assisté à cette mission.

Pascale VINCENT réalise beaucoup de formations pour les adultes et les jeunes en matière de développement local et territorial en France et dans le monde. Elle anime le plus souvent des formations auprès de professionnels qui travaillent dans des ONG, dans des organisations paysannes ou au service de l’Etat.
Toujours dans ces mêmes domaines, elle effectue des missions d’appui, de la recherche action et de la recherche appliquée sur l’innovation locale et le développement intégré.

Les objectifs de cette semaine de travail étaient de permettre au MPP de capitaliser son savoir-faire en formation concernant le volet Animation pour le changement social. Il s’agissait donc d’échanger avec l’équipe de cadres formateurs pour leur permettre de valoriser leurs expériences et de renforcer leur compétence en ingénierie de formation. L’objectif est un renforcement de l’équipe de base des formateurs MPP qui eux-mêmes à leur tour renforceront l’ensemble de l’équipe de formateurs du MPP.

La formatrice a trouvé la formation au MPP « intéressante, très poussée, avec un aspect très développé au niveau de l’agroécologie. » Elle explique aussi qu’ils ont ensemble « réussi en peu de temps à voir les points à travailler pour renforcer encore plus la formation dans la perspective de la suite du travail du MPP. » Elle conclut en ajoutant : « On a bien travaillé tous ensemble ! »

Voir aussi