Education populaire

La principale mission du Mouvement Paysan de Papaye est l’éducation populaire. Il s’agit d’un processus qui vise à sensibiliser les paysans sur leurs conditions de vie, et les faire prendre conscience des possibilités qu’ils ont d’être eux-mêmes acteurs pour la justice sociale et le changement économique.

Éveiller les consciences

Le MPP vise un changement social en profondeur en Haïti. Pour y parvenir, il faut une prise de conscience des masses populaires, particulièrement des masses paysannes qui représentent plus de 70% de la population du pays et qui ne croient pas en leur capacité de provoquer un changement dans leurs conditions de vie. Le MPP met en place des programmes d’éducation populaire pour transformer la conscience des gens.

Le MPP développe des programmes de formation de cadres dans plusieurs domaines pour les membres des groupements de base. Il forme des cadres moyens au niveau technique et universitaire. Ces cadres sont généralement revenus travailler au sein de l’organisation.
Chaque année, nous formons deux promotions :

-  Une promotion de moniteurs/trices d’éducation populaire. Cette formation dure 45 jours en 3 sessions de 15 jours pour 40 à 50 personnes choisies par des organisations paysannes à travers tout le pays.
-  Une autre promotion de 40 à 50 moniteurs et monitrices ayant fait leur preuve sur le terrain. Ils reçoivent 55 jours de formation. Ils sont diplômés, gradués comme animateurs/trices pour le changement social. Le travail de ces animateurs et animatrices doit faciliter le processus de conscientisation et d’organisation des hommes, des femmes et des jeunes dans le milieu rural.

Le plan de formation du MPP s’adresse non seulement aux dirigeants de groupement, mais également à toutes celles et ceux qui ont une responsabilité technique, de gestion, ou autre, et à tous ses membres.

Assistance légale

Le MPP dispose aussi d’une section d’assistance légale. Cette section organise des cours de formation pour les leaders de base sur les lois les plus importantes pour la paysannerie, notamment celles sur les états civils.
Nous mettons à la disposition des membres du MPP et dans certains cas des paysans non membres un service d’assistance légale. Quand les membres confrontent des problèmes légaux, ils sont venus demander conseil aux avocats du MPP qui les orientent.
Quand les membres doivent se défendre aux tribunaux, les avocats du MPP peuvent aller les défendre si nous jugeons qu’ils peuvent être victimes d’exploitation ou d’abus. Dans le cas où un membre du MPP cherche à exploiter un paysan, le MPP prendra partie contre son membre qui sera chassé par la suite.

Les outils

Les outils les plus importants que nous utilisons pour le travail de sensibilisation et de formation sont : La Radio Voix Paysanne (Radyo Vya Peyizan), la revue mensuelle Rezistans/Aksyon Peyizan (Résistance/Action paysanne), des chants et des posters.

Voir aussi